a mobilisation contre la réforme des retraites vit sa troisième semaine, sans grand espoir de compromis entre les syndicats et le gouvernement. Au terme d’une réunion plénière organisée ce jeudi à Matignon, Edouard Philippe a toutefois salué des «avancées». Si l’Unsa a annoncé une «pause» dans la mobilisation, la CGT Cheminots et SUD-rail ont indiqué poursuivre la grève. Une évolution contrastée donc qui devrait donner lieu à une amélioration du trafic dans les prochains jours.

20h29

Edouard Philippe condamne «avec la plus grande fermeté» les nouvelles coupures d’électricité intervenues jeudi sur fond de colère contre la réforme des retraites et a demandé à la société gestionnaire du réseau RTE «d’en tirer toutes les conséquences».

20h06

L’Unsa ferroviaire, 2e syndicat de la SNCF, a annoncé une «pause pour les vacances scolaires».

SUD-rail, le troisième syndicat, aligné à la CGT-Cheminots qui refuse de stopper la grève, a choisi de maintenir la mobilisation. L’organisation «va entretenir le mouvement avant les temps forts de la rentrée», a indiqué Erik Meyer, son secrétaire fédéral.

19h55

Edouard Philippe réunira de nouveau les partenaires sociaux «dans les premiers jours de janvier».

Le Premier ministre a affirmé être prêt à négocier sur l’âge pivot qui cristallise la colère des grévistes. «Il y a des marges de manœuvre sur l’âge d’équilibre», a concédé Edouard Philippe.

Avec CNEWS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici