Le président du Conseil national de la jeunesse du Mali, Souleymane Satigui Sidibé, par ailleurs secrétaire général du Conseil panafricain de la jeunesse de l’Union Africaine (UA) a relevé vendredi que les jeunes sont à la fois coupables et victimes de l’insécurité et du manque de paix sur le continent.

« Ce sont bien les jeunes qui sont utilisés dans les groupes terroristes, de rébellion, de narcotrafiquants, de criminels organisés. Ce sont les jeunes qui sont les bras armés pour semer la terreur. Et la plupart des victimes sont les mêmes jeunes et les femmes », a souligné le secrétaire du conseil panafricain de l’UA, qui se prononçait sur le thème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici