Nadou Lawson-Olunkounlé
(Syndicaliste) lors de la rencontre avec le premier ministre © Aristide KUEVIDJIN

Après son Assemblée Générale de  novembre  dernier, la Synergie des Travailleurs du  Togo a encore réuni ses membres ce vendredi.

Au cœur des préoccupations, le préavis de grève  portant sur trois principaux points envoyés au gouvernement togolais.

Il s’agit essentiellement des points sur la révision de la valeur indiciaire, la restauration de l’indemnité de départ à la retraite pour les agents de l’État et l’apurement des indemnités aux retraités surtout le cas de ceux qui sont admis en 2011 et l’appui  à tous les secteurs en ébullition actuellement dans le pays à savoir le secteur de l’enseignement,  de la santé, des greffiers et  des pénitenciers.

La grève n’ayant pas pu avoir lieu  la semaine dernière, une nouvelle rencontre est prévue pour le vendredi prochain. « Nous avons décidé que les camarades reviennent vendredi prochain pour qu’on puisse revoir les contours de cette de cette grève » a déclaré  Nadou LAWSON-OLOUKOUNDE, Coordonnatrice Générale de la STT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici