Dimanche, le pape François a exprimé sa «douleur» après l’attentat jihadiste qui a fait sept morts la semaine dernière en Égypte.

Le pape François a exprimé dimanche sa «douleur» après l’attentat jihadiste antichrétien qui a fait sept morts et sept blessés  en Égypte.

«J’exprime ma douleur après l’attentat terroriste qui a frappé voici deux jours l’Église copte-orthodoxe en Égypte», a déclaré dimanche le Saint père, s’exprimant depuis la fenêtre du palais apostolique sur la place Saint-Pierre de Rome.

«Je prie pour les victimes, pèlerins tués pour le seul fait d’être chrétiens», a ajouté le souverain pontife, qui s’était rendu en avril 2017 en Égypte, pays majoritairement musulman.

Dix-neuf jihadistes présumés liés à l’attentat anti-coptes ont été tués lors d’un échange de «tirs» avec la police, a annoncé dimanche le ministère de l’Intérieur égyptien. Les familles des victimes avaient enterré leurs morts dans la colère samedi dans la province de Minya, à quelque 250 kilomètres au sud du Caire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici