Le député François Kampatibe

Le Mercredi 21 novembre, les députés de l’opposition togolaise ont décidé de se retirer de  l’assemblée nationale alors qu’ils devraient en commission examiner avec leurs collègues du pouvoir le projet de loi de révision constitutionnel en exécution aux recommandations de la CEDEAO.

L’Objectif d’un tel boycotte demeure selon les députés  le règlement définitif de la crise que traverse le Togo depuis Août 2017.

En conférence de presse ce jeudi, il réclame les réformes telles que proposé par l’expert de la CEDEAO.

L’intégralité de la déclaration liminaire lue par le député François Kampatibe.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici