Le Premier Ministre Togolais Sélom Klassou montrant l’acte de nomination des enseignants auxiliaires

Au Togo, la crise semble s’enliser au sein du système éducatif. C’est le moins qu’on puisse comprendre de la réaction des enseignants de la  CSET qui étaient en Assemblée Générale ce samedi à Lomé. Pourtant vendredi, le Premier Ministre Sélom Klassou en réceptionnant la version finale du statut particulier  des enseignants  avait annoncé qu’un consensus a été trouvé entre les différents acteurs du système éducatif avec l’adoption du statut particulier des enseignants.

Les enseignants regroupés au sein de la Coordination des Syndicats de l’Éducation du Togo (CSET) viennent de maintenir leur mot d’ordre de grève de 48 heures à compter du lundi 02 Octobre, jour de la rentrée scolaire au Togo.

Les enseignants du CSET exigent des autorités togolaises l’application immédiate du statut particulier et disent ne pas être d’accord avec le chef du  gouvernement qui a annoncé vendredi que la prime unique connaitra une augmentation de 5000 Francs CFA.

Ils exigent par ailleurs du gouvernement togolais, un nouveau report de la rentrée.

‘’Le statut particulier en tant que document élaboré a été remis. La question est maintenant de l’application. Et au niveau de l’application, il y a un point principal. Nous reconnaissons qu’il y a plusieurs avantages’’ a déclaré pour sa part  Komlan Nouwossan, Secrétaire Général de l’Union Nationale des Syndicats Indépendants du Togo (UNSIT) avant d’ajouter qu’ils  iront rendre compte à la base de leur Syndicat dont ils sont les  délégués.

Le Premier Ministre réceptionnant la version finale du statut particulier des enseignants

Selon Atsou Atcha, le coordonnateur de la CSET, les  Fédérations Syndicales y compris  leur  syndicat ont décidé d’observer un moratoire de deux semaines. « Cette disposition, nous l’avions expliqué à nos  camarades qui disent manifester leur désapprobation.  Ils disent ne pas être satisfaits de l’augmentation de 5.000 francs annoncée par le Premier Ministre » a-t-il ajouté.

Pour sa part, le gouvernement a confirmé vendredi la date du 02 Octobre prochain comme jour de la rentrée scolaire sur toute l’étendue du territoire nationale.

La  rentrée scolaire Initialement prévue le 25 septembre, a été repoussée de quelques jours. Elle aura finalement lieu le lundi  2 octobre prochain, pour donner une chance aux discussions qui étaient en cours entre les autorités togolaises et les différentes fédérations syndicales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici